Panurge
Actualités de la recherche autour de la Renaissance

Accueil > Actualités > Programmes des manifestations > Colloque : Eloquence ecclésiastique de la pré-Réforme aux Lumières

Colloque : Eloquence ecclésiastique de la pré-Réforme aux Lumières

vendredi 7 septembre 2007, par Nathalie Szczech

Colloque organisé par le CERRCR (Centre de Recherche sur la Réforme et la Contre-Réforme) de l’Université de Clermont-Ferrant.

Du mercredi 28 novembre au samedi 1er décembre 2007

Maison des Sciences de l’Homme, 4 rue Ledru, Clermont-Ferrand

Programme provisoire

Mercredi 28 novembre 2007 – après-midi

Marc Hersant (Bordeaux 3) : « le cardinal de Retz ; l’admirable discours adressé à Louis XIV par le coadjuteur de Paris le 12 septembre 1652 »

Héloïse Hermant (EHESS/ Casa de Velázquez) : « L’envers du sacré : l’éloquence au service de la dissidence dans les sermons célébrant la nomination de don Juan José de Austria comme premier ministre en 1677 »

Anne Régent-Susini : « De l’éloquence de la chaire à l’éloquence révolutionnaire. L’abbé Grégoire prêtre et jacobin »

*******************

PAUSE

*******************

Mathieu Mercier (Valenciennes) : « l’éloquence ecclésiastique au service d’un roi maudit : les oraisons funèbres en hommage au dernier Valois, Henri III »

Philippine Casarotto : « les oraisons funèbres prononcées dans la Monarchie habsbourgeoise pour les empereurs Habsbourg, de la Contre-Réforme aux Lumières (1637-1780) »

Raeleen Chai Elsholz : « Faire taire, faire témoigner : éloquence et reconnaissance de sainteté. Études de cas entre 1623 et 1758 »

***********************

Jeudi 29 novembre 2007

Matin

Guy Demerson (Clermont-Fd) : « L’exemplum dans l’homilétique à l’aube de la Renaissance : Michel Menot »

Pierre Janton (Clermont-Fd) : « La prière comme genre littéraire dans la prédication anglaise au XVIe siècle »

********************

PAUSE

********************

Daniel S. Larangé : « Parole de Dieu et art de la prédication dans l’Unité des Frères tchèques et moraves ; la tradition homilétique et rhétorique des XVe-XVIIe s. »

Sophie Conte (Reims) : « Le prédicateur et son auditoire dans les traités de rhétorique sacrée au XVIIe siècle » (titre provisoire)

Cinthia Meli (Genève) : « Les recueils de sermons en France au XVIIème siècle : formes, publics, usages »

Après-midi

Françoise Deconinck-Brossard : « la littérature prescriptive, i.e. les traités &c sur l’art de la prédication en Angleterre et en France du milieu du XVIIe s. à la fin du XVIIIe s. »

Pascal Caillet (Université de Provence – Aix-Marseille 1) : « ‘not aside to the right hand, nor to the left’ : John Donne et la rhétorique de la via media »

Nathalie Zimpfer : « Plain Style et théologie de la via media. Analyse stylistique et enjeux idéologiques de l’homilétique anglicane au XVIIIe siècle »

************************

PAUSE

************************

Jérôme Grosclaude : « Le Journal de John Wesley, outil d’évangélisation ».

Jean-Pierre Van Noppen : « Les sermons de John Wesley » (titre provisoire)

**********************

Vendredi 30 novembre 2007

Matin

Dominique Descotes : « l’éloquence dans les écrits des curés de Paris (après les Provinciales) »

Simon Icard : « Moines et prédicateurs : l’éloquence des Feuillants au XVIIe siècle »

*******************

PAUSE

********************

Eric Tourrette : « les images liquides dans les oraisons funèbres de Bossuet »

Nicolas Piqué (Lyon) : « L’éloquence au service de la controverse exposition de foi et mystique de l’unité chez Bossuet »

Hélène Michon : « Prédication et controverse, une identique éloquence : J.F. de Sales, Bossuet, Bérulle »

********************

Après-midi

François Jacob : « Voltaire au pluriel : le cas du sermon des cinquante »

Pauline Chaduc : « le livre ou la voix la direction spirituelle au XVIIe s., une question générique »

****************

PAUSE

****************

Guillaume Coatalen (Cergy-Pontoise) : « De la scène à la chaire ou des emprunts de pièces de théâtre dans quelques sermons caroléens et jacobéens »

Anne Dromart : « la déconstruction du discours dans Tristam Shandy »

Sophie Jorrand : « Pour un « miroir des jeunes filles » : l’éloquence ecclésiastique en Angleterre, de Richard Allestree à James Fordyce »

***************************

Samedi 1er décembre 2007

Matin

Nathalie Szczech : « La violence dans la controverse Calvin – Westphal, 1555-1557 » (titre provisoire)

Julien Gœury (Nantes) : « Action et publication : réflexions sur l’usage du sermon protestant sous le régime de l’Edit de Nantes »

Natacha Salliot : « Eloquence ecclésiastique et visée persuasive sous le règne d’Henri IV : la question des ornements et des artifices ».

Après-midi

Luc Borot (Montpellier 3) : « L’imprimé clandestin comme substitut du prêtre absent : stratégies éditoriales dans le monde récusant »

Marianne Carbonnier Burkard (faculté libre de théologie protestante de Paris) : « les sermons réformés pour jours de deuil au XVIIe siècle »

.

********************

PAUSE

********************

Christine Ronchail (Faculté de Théologie protestante de Montpellier) :« De Dordrecht aux prémisses des Lumières : l’évolution de la pensée chez trois pasteurs de Charenton dans leurs ouvrages de dévotion »

Bénédicte Dubail (Strasbourg) : « L’éloge et le blâme dans la prédication prémontrée du XVIIIe siècle »

*********************

Rappel de la problématique

Nos interrogations porteront sur les visées, les formes et les publics de l’éloquence ecclésiastique, et leur évolution :

Ses formes

Les communications pourront aborder la vaste gamme des textes : célébrations publiques solennelles, exhortation à des groupes plus restreints (élites ou publics populaires, cercles d’études, prophesyings….), recueils de sermons, expositions dogmatiques, causeries, livres de piété, encouragement à la méditation et à la dévotion, histoires édifiantes, œuvres en vers.

Ses publics et sa réception
On s’intéressera aux modes de publication et de diffusion. Quels sont les rapports de la prédication orale et de l’édition ? Sont aussi particulièrement dignes d’intérêt les relations des textes avec les pratiques culturelles et dévotionnelles, la diversification des productions selon les besoins des différents publics (comment est-il tenu compte de l’âge, du sexe, de l’origine sociale, de la position dans l’église, des croyances, connaissances et opinions des publics possibles ?). Quelle est la perception de ces besoins par l’institution, par les prédicateurs et par les publics eux-mêmes ? Quelles modifications apparaissent dans l’articulation entre les domaines du sacré et du profane ?

Ses visées et son évolution

Sont bienvenues des communications portant sur les courants spirituels et confessionnels (puritanisme, piétisme, jansénisme, etc.).

Du militantisme convertisseur des textes de la pré-Réforme, de la Réforme et de la Contre-Réforme, à une production marquée par le rationalisme, l’éloquence religieuse, infléchie par le sens commun ou les bons sentiments, évolue-t-elle vers une rhétorique plus froide à mesure qu’on s’approche des Lumières ? Après les grands sermons de l’établissement de la Réforme, comment le glissement vers un appel à la raison se manifeste-t-il dans les formes et dans l’exposition des dogmes ou de l’histoire sainte ? Quels sont les types d’argumentation, comment font-ils appel aux Ecritures Saintes et à d’autres autorités ? Quelle est ou demeure la place de l’appel aux sentiments, du lyrisme et du pathétique ?

L’aval que les auteurs reçoivent de la part des institutions se modifie-t-il au fil des siècles ? Comment les rapports entre religion établie et auteurs dissidents évoluent-ils ? A côté de l’éloquence ecclésiastique institutionnelle comment peuvent s’exprimer des formes marginales, voire contestataires ou scandaleuses ?

*

Call for papers

Papers should deal with the aims, the forms and the audiences of the texts, oral and written, concerned with Church eloquence and their evolution over the period.

The aims

We intend to explore change and continuity in a production spanning from the missionary zeal of the pre-Reformation, Reformation and Counter-Reformation to the Augustan texts. Papers could focus on the various spiritual and denominational streams (puritanism, pietism, jansenism,etc.), and the ways in which they respond to rationalism or resort to a common sense approach and / or an appeal to feelings.

The forms and audiences

A wide spectrum of genres and sub-genres are relevant : collections of sermons, dogmatic expositions,informal talks, prayer books, common and private, catechisms, devotional literature, edifying tales, including verse production.

We welcome studies on formal and official speeches as well as all forms of preaching to more limited audiences (the elites, the popular classes, chapels and other sectarian groups, informal gatherings, prophesyings). Equally welcome are papers dealing with the links between the sacred and profane spheres.

Enquiries into publishing and broadcasting patterns are also a prominent concern.

The evolution of religious discourse

Do the audiences of such speeches evolve over the period ? Are there changes in the arguing and rhetorical methods ? What are the references to Holy Scripture and other authorities ? Do the fiery sermons of the Fathers of the Reformation really give place to a colder or more rational rhetoric with the Enlightenment ? Are appeals to reason more noticeable after the Restoration ? Are other rhetorical approaches found (appeal to feelings and pathos,praise and blame,lyricism) ?

How is the religious production authorized or controlled or even checked by the Church and the lay Establishment ? What groups and institutions have a say in the oral and written production ? What evolution can be traced in the relationship between the Established Church and dissenters or religious minorities ? How are the messages delivered by Church and Chapel received by contemporaries ? Does Church eloquence appear to be not only institutionalised and approved, but also covertly or openly rebellious or even scandalous ?

http://odalix.univ-bpclermont.fr/Cerrcr/colloque.htm

Répondre à cet article

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © Équipe Panurge, à partir de Yves Costiou sous Licence GPL